DIOCESE ST BRIEUC

RCF Côtes D'Armor

CEF

KTO

Vatican

Editorial

Le Carême :

un temps pour accueillir le pardon que Dieu nous donne.

 

« Le Carême est un nouveau commencement, un chemin qui conduit à une destination sûre: la Pâques de la Résurrection, la victoire du Christ sur la mort. »  Nous dit le pape François.

 

Depuis le mercredi 14 Février, jour des cendres, nous sommes entrés en carême, en chemin vers Pâques.

« Convertissez-vous et croyez à l’évangile !»  Ce sont les paroles que nous avons entendu en recevant les cendres.

 

Le temps de Carême est un temps de conversion.

Un temps pour enlever de notre cœur ce qui nous empêche d’être libres, d’être heureux, ce qui nous empêche d’aimer.

 

Le problème aujourd’hui c’est que l’on ne voit plus le mal, on ne voit plus le péché, car beaucoup ne croit pas en Dieu, en sa bonté, en son amour.

Si l’on ne croit pas en l’amour de Dieu, on ne voit pas le péché, car le péché, c’est le refus d’aimer.

 

Le péché nous rend triste, il nous empêche d’aimer, d’être unis à Dieu et entre nous.

Le pardon, au contraire, nous libère, il nous remet debout, nous permet de renouer les liens que le péché avait coupés. Il nous redonne la joie de vivre, la joie d’aimer.

 

Dans le sacrement du pardon, le plus important n’est pas d’abord de nous mettre en règle avec notre conscience, mais plutôt d’ouvrir  notre cœur à  Dieu qui  accueille  et  nous guérit  de  tout ce qui nous empêche d’aimer. (La haine, la rancœur, la jalousie, l’orgueil, la médisance…)

 

« Ce n’est pas à la mode de se confesser ; cela peut-être difficile et coûter beaucoup d’effort au début, mais c’est une des plus grandes grâces de notre vie de pouvoir toujours repartir à nouveau – parce que vraiment, ce sacrement nous renouvelle. Il nous décharge du poids de nos fautes lorsqu’il est accueilli dans l’amour.

Dieu est miséricordieux et son plus cher désir est que nous quémandions sa miséricorde.

Celui qui s’est confessé ouvre une nouvelle page, toute blanche du livre de sa vie. » YOUCAT

 

Le sacrement du pardon sera proposé le vendredi 23 Mars à 19h à l’église de Châtelaudren.

Laissons retentir en nous cet appel de Saint Paul aux Corinthiens :

« Au nom du Christ, nous vous le demandons, laissez-vous réconcilier avec Dieu » (2 Co 5)

 

Xavier de Guibert

 

 

AELF

Communauté du Leff

CCFD

Secours Catholique

Chatelaudren-Ville