DIOCESE ST BRIEUC

RCF Côtes D'Armor

CEF

KTO

Vatican

Editorial

 

     

    Chers paroissiens,

     Après trois mois d’absence due au confinement et aux mesures sanitaires, c’est avec joie que nous faisons paraître à nouveau notre bulletin paroissial pour l’été.

     Ce bulletin vous a manqué parce qu’il est devenu votre fidèle informateur de la vie paroissiale et des messes. Des efforts ont été faits durant le confinement pour rejoindre un certain nombre d’entre vous à travers la création de la newsletter, un outil à succès en égard aux retours qui sont faits. J’en profite pour remercier les acteurs de ce chef-d’œuvre qui va continuer à exister même avec la reprise du bulletin.

     Durant le confinement il y a eu des initiatives heureuses. Comment pouvons-nous faire en sorte de préserver ces acquis et les poursuivre ? Cela nous amène à nous donner un temps de relecture du confinement sous l’angle des initiatives de solidarité mises en œuvre en familles, en paroisses, entre amis ou entre voisinages.    

     Au sein des EAP, nous avons eu ce temps de réflexion. J’invite les paroissiens à le faire, seul ou en équipes. Ce moment nous ouvre à l’espérance et à un sursaut missionnaire car il nous révèle absolument quelque chose de la vie de notre société, de la vie du monde, de la vie de l’église. Devrions-nous continuer à voir et à faire les choses comme si nous n’avions pas été interpellés ?

     L’espérance dont nous avons à témoigner pendant et après cette crise est notre solidarité à l’endroit des personnes vulnérables, celles qui ont été touchées par les conséquences de la crise et accepter de nous adapter aux changements actuels.

     Pour ce qui concerne notre vie paroissiale pendant l’été, les messes vont se poursuivre dans les églises retenues afin de respecter les gestes barrière. Il s’agit de l’église de Plaintel et de Plouvara le samedi soir à 18h30 ; Quintin, Plélo et Plœuc-sur-Lié le dimanche matin à 10h30.    

     Quant à la tenue des célébrations des pardons, il revient aux correspondants de relais d’en décider en concertation avec les membres du relais ou de la chapelle concernée. La décision sera prise au regard de l’évolution de la situation sanitaire dans le pays ainsi que la capacité des chapelles à accueillir avec les mesures de distanciation en vigueur. Les pardons peuvent être célébrés en plein air dans les endroits où cela est possible. Je vous invite à privilégier des temps de prière plutôt que les célébrations eucharistiques car il sera difficile de programmer des prêtres pour la célébration de tous les pardons, s’ils ont lieu.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

AELF

Communauté du Leff

CCFD

Secours Catholique

Chatelaudren-Ville

Vous êtes ici : Accueil Premières Informations Editorial