DIOCESE ST BRIEUC

RCF Côtes D'Armor

CEF

KTO

Vatican

Editorial

 

Bientôt nous fêterons la Fête-Dieu ou Fête du Saint-Sacrement. Cette fête a été instituée au Moyen Âge pour renforcer la dévotion à la présence de Jésus, le Christ dans le sacrement de l’Eucharistie. Auparavant c’était une grande fête avec processions et pétales de fleurs. Aujourd’hui, les manifestations se font plus rares.

 

Fêter le Corps et le Sang de Jésus, c’est rendre grâce pour cette nourriture qui nous rassasie, nous transforme et nous rend fort. C’est notre foi qui nous permet d’intégrer ce sens de « faire mémoire de Jésus ».

 

Faire mémoire du Christ dans l’Eucharistie, c’est recevoir son Corps et son Sang pour devenir ce que nous recevons. Il s’agit d’une mémoire qui vit, d’un événement qui ne passe pas : le Christ lui-même se donne encore aujourd’hui sous la forme du pain et du vin pour nous donner la vie.

 

Faire mémoire du Christ, c’est aussi avancer à sa suite, se mettre en marche, sortir de la routine pour se mettre au service des autres avec ses charismes. On peut prendre le temps d’écouter les autres, aller les visiter, les rencontrer, leur tendre la main pour les aider à s’organiser, se mettre au service….

 

Faire mémoire du Christ, c’est aussi faire ce Corps qui le représente. « Nous sommes le Corps du Christ » avec tous les Chrétiens qui œuvrent au service de l’église, nous sommes tous frères et sœurs dans l’église, nous faisons tous partie de la même famille.

En fait, le Christ nous demande tout simplement d’AIMER et nous sommes tous capables de gestes d’amour.

 

C’est aussi ce que nous propose le Pape dans son exhortation « Gaudete et Exsultate, l’appel à la sainteté dans le monde actuel » (1)

 

« Le Seigneur demande tout… Il veut que nous soyons saints et il n’attend pas de nous que nous nous contentions d’une existence médiocre, édulcorée, sans consistance. » (§ 1)

 

C’est un petit texte (cinquante pages divisées en cinq chapitres) écrit avec des mots simples et précis, tel que le Pape François sait écrire. Il nous dit qu’être saint n’est pas réservé à certains mais que «L’Esprit Saint répand la sainteté partout, dans le saint peuple fidèle de Dieu ». Il nous rappelle que le Seigneur nous adresse à chacun un appel à la sainteté. Le Christ nous appelle à vivre debout, bien présent dans notre monde, à simplement aimer les autres et à être témoin, là où nous sommes, dans notre vie de tous les jours. Nous sommes sur un chemin de sainteté, l’important n’est pas de faire bien à tous les coups mais d’ajuster sa vie au Christ et de refléter son amour dans notre monde d’aujourd’hui. La prière nous accompagne, elle est notre grande force. Elle est un lien important avec Dieu, avec le Christ mais aussi avec les autres croyants.

 

N’hésitez pas à lire cette exhortation seul ou à plusieurs !! C’est un texte très stimulant pour nous aider à vivre concrètement l’Evangile au quotidien !

                                                                                                                                                                     Betty

 

 

 

 

 

 

 

 

AELF

Communauté du Leff

CCFD

Secours Catholique

Chatelaudren-Ville

Vous êtes ici : Accueil Premières Informations Editorial